Beauchaine designer HISLE

Alchimiste à la fois inspiré, ingénieux, inventif… Qu’est-ce qui vous définit le mieux ?

Je suis carrossier de lumière plutôt qu’éclairagiste. Je construis des objets qui interviennent sur l’espace, dévoilant et animant une ambiance particulière, propre à chacun d’eux. Je conçois cet espace en restant fidèle au caractère, à la personnalité et à l’esprit du lieu dans lequel la source lumineuse va s’inscrire. Je cherche, j’essaie, je joue à donner naissance à des objets lumineux désirables.

On connaît vos pièces uniques, ces créations étonnantes, hors normes, et vous sortez la Luxciole, petite merveille d’ingéniosité. D’où vient-elle ?

Je continue à réaliser quelques luminaires d’exception à partir de pièces issues du monde industriel. Ce sont les Singulières, qui soulignent la beauté des formes et des matériaux oubliés auxquels je donne une deuxième vie. La Luxciole, elle, est un aboutissement. Non pas une re-création, ni une idée concrétisée sur un claquement de doigt. Même si cette ingénue a un côté magique qui séduit beaucoup, en réalité, cette petite lampe autonome est le fruit d’un long travail de R&D. C’est un produit conçu, développé, fabriqué et testé comme tel, avec le concours de professionnels et d’entreprises spécialistes dans leurs domaines. Voilà pourquoi la Luxciole est à tous points de vue une innovation.

NY_Modele unique

LES SINGULIÈRES PIÈCES UNIQUES PAR HISLE

Il y a un style HISLE. Comment le définissez-vous ?

Il est difficile de répondre à cette question car ce que je crée tient à la fois à ma formation de dessinateur industriel, à ma passion d’artisan et à ma sensibilité artistique. C’est sans doute pourquoi, dans mon travail, la géométrie des formes est si rigoureuse. Le travail de la matière est omniprésent et mes finitions sont très soignées. Simplement, j’explore sans cesse, j’essaie de suivre mon instinct et d’écouter mon intuition. L’audace est au cœur de ce que je fais.

L’acier, le bronze, l’aluminium, l’inox… Pourquoi le métal a-t-il autant de poids dans vos créations ?

Pour son contact. J’aime toucher le métal, son enveloppe, sa température, comprendre sa pesanteur, voir sa forme autant que la ressentir. Mais il y a aussi le bois, le verre… En fait, je suis obsédé par toutes les matières !

Vous avez choisi de vivre à Lyon. Comment cela se traduit-il dans votre travail ?

C’est vrai, l’atelier et le showroom HISLE sont depuis 1994 au cœur de Lyon, et je travaille régulièrement
pour des entreprises ou institutions lyonnaises. J’ai réalisé dans cette ville et sa région de nombreuses installations lumineuses. J’ai un rapport intime avec Lyon, un lien émotionnel fort. Sa lumière m’inspire.

HISLE, c’est l’innovation “Made in France” ?

Absolument. Car si la marque HISLE innove depuis 30 ans, c’est aussi grâce au capital confiance acquis dans la durée auprès de nos fournisseurs et de nos distributeurs. Par leur intermédiaire, nous sommes en veille technologique permanente, en phase avec l’évolution de la réglementation en matière d’économies d’énergie, et à l’écoute des attentes de notre clientèle de professionnels et de particuliers. Le fait que HISLE innove en s’adaptant à la demande, conserve la maîtrise de la fabrication et s’appuie sur un solide réseau de distributeurs national et international… tous ces facteurs garantissent la fiabilité de nos produits et la qualité de notre prestation. Surtout, ils concourent à la satisfaction de notre clientèle.